St-Moritz

Espaces d’errances est un ouvrage géopolitique inspiré du motel Le St-Moritz. Typique motel des années 70, nous avons voulu faire ressortir cet univers feutré, surchargé par la décoration, les tapis et diverses textures. Le livre est divisé en trois espaces distincts, soit la périphérie, l’entre-lieu et la chambre. Dans la première partie, il est question de la route, espace inhérent au motel. On passe ensuite à l’entre-lieu, c’est à dire le lobby, la piscine et le bar.

Finalement nous arrivons dans la chambre, lieu de répit pour les grands voyageurs. Le motel est un lieu qui joue particulièrement avec l’imaginaire, comme on le retrouve dans énormément d’oeuvres littéraires et cinématographiques. Il est un lieu d’errance, c’est pourquoi nous avons placé les textes correspondant à chacun des trois espaces en fonction de cette idée de flânerie. Il ne s’agit pas de documentation, pas non plus de poésie. Nous jouons quelque part entre les deux, en racontant à notre manière des histoires réelles et fictives à propos du lieu mythique. Certains textes sont plus descriptifs alors que d’autres jouent plus avec l’imaginaire de la fuite, du vagabondage. Une trame narrative unit les espaces ensemble, qui sont tous traités d’une différente manière.

Ce diaporama nécessite JavaScript.